Vendredi 24 janvier 2020

Un apôtre sans prestige (1 Corinthiens 2,1-9)


Lire le texte

Pour de petites gens, un apôtre sans prestige. Et l’on appelle cela une stratégie de communication? Oui : la stratégie du Seigneur. Une stratégie dépouillée de toute séduction. De petites gens, un apôtre sans prestige, parce que Dieu ne se donne à connaître que par un Messie crucifié. Rien de crédible, effectivement. Parole déstabilisante, encore et toujours. Dieu nous prive de toute béquille spirituelle pour que sa Parole, et sa Parole seule puisse nous relever. Une exhortation du Deutéronome me vient en mémoire : «Choisis la vie, et tu vivras!» (ch. 30,15-16). La vie, telle que Dieu l’ouvre devant toi. Non pas la vie dont tu rêves, ni celle que tu t’efforces de construire pour ton bonheur et celui de tes proches, ni celle que tu subis, trop douloureuse parfois. Mais la vie, telle que Dieu l’ouvre devant toi. La vie, telle que Dieu la veut, pour toi comme pour tous les humains qu’il veut dépouiller de leurs vaines assurances. La vie où nous apprenons à être aimés, sans condition. La vie où nous sommes rendus capables d’aimer les autres comme Dieu les aime, sans condition. Pour Paul, le mystère de Dieu, c’est son projet d’amour révélé par un crucifié.

Jacques Küng

Prière: O Dieu, quand tu m’auras dépouillé de mes vaines assurances, viens alors insuffler dans mon silence ton Esprit qui ouvre à la vie.  

Référence biblique : 1 Corinthiens 2, 1 - 9

Commentaire du 25.01.2020
Commentaire du 23.01.2020